Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

L'hôpital Sainte Anne de Mananjary

  • Mgr José Alfredo Caires de Nobrega, évêque de Mananjary
  • Père Jean-Yves Lhomme, originaire de Montlouis-sur-Loire, prêtre aux Missions Etrangères de Paris (MEP) à Madagascar depuis 1986

      sont les initiateurs du projet

 

 mgr alfredo    JYL

                Mgr Alfredo                                                         Père Jean-Yves Lhomme

Un hôpital pour les pauvres...

  • L'hôpital Sainte Anne soignera des pathologies et des maladies que le dispensaire ne peut pas traiter.
  • Le projet est de créer un hôpital qui se rapproche, autant que faire se peut, des normes internationales avec, si possible, les techniques actuelles, soit environ 2500 m2 de construction.
  • Accessible à tous et plus précisément aux plus pauvres des habitants de la côte sud-est de Madagascar de la ville de Mananjary et de sa région soit environ 700 000 habitants, donc gratuit pour eux mais avec un mode de participation réalisé par la ou les personnes accompagnatrices du malade selon la coutume malgache.

   mananjary

                                     Mananjary

  • Le futur hôpital Sainte Anne nourrira les malades. Ce sont habituellement les familles des malades qui s'en chargent. Mais si l'hôpital a pour vocation première de s'occuper des plus pauvres, il va s'en dire que les familles sont tout aussi indigentes. Une nourriture suffisante, bonne, simple et  équilibrée entre, sans aucun doute, dans le processus d'un meilleur et plus rapide rétablissement. Le site HSA (Hôpital Sainte Anne) fait 10 ha dont 3 de rizières à remettre en valeur au moment (le riz est la nourriture de base des malgaches). En son temps également, une colline aménagée en terrasses deviendra un potager.

CIMG0157

Activités sur les rives du fleuve près de Mamanjary

... pas un pauvre hôpital


Dans une première étape

  • 25 lits prévus en médecine générale et 25 en chirurgie (Un bloc opératoire de 3 salles).

bloc-operatoire.jpg

                          Bloc opératoire type

  • Tous les services afférents seront présents : Laboratoire, radiologie, stérilisation, pharmacie, unité des fluides, administration avec un service d'accueil, de comptabilité, d'archives  cuisines...etc.
  • Création d'un lieu de vie pour le directeur ( une structure qui permettra d'accueillir les médecins et spécialistes venus de l'extérieur ainsi que des personnes individuelles ou groupes pendant la phase de la construction et du fonctionnement ensuite), la communauté des religieuses soignantes et des coopérants (séjour d'une année en moyenne) qui œuvreront près des malades et des services administratifs, la comptabilité en particulier. A noter que la construction de ces structures est prise en charge par les congrégations présentes actuellement (ou à venir) sur le projet.

Deuxième étape

  • Création d'un pôle mère/enfant d'une vingtaine de lits
    • Un service de gynécologie/obstétrique
    • Une "petite" maternité...même si les naissances sont très nombreuses. Les femmes accouchent dans les villages et cela continuera sans nul doute. Par contre, il faut prévoir "la maternité" qui permettent aux femmes de venir accoucher à HSA si elles le souhaitent, de prendre en charge les grossesses et accouchements à risques. Cette maternité aura également les structures qui permettront les rencontres et formations pré et post-natales aussi bien pour les futures mamans, les nouvelles mamans et dans "l'idéal" pour les femmes qui, dans les villages, accouchent les autres.
    • Un service de pédiatrie.
  • Création de maisons "en dur" pour le chirurgien, le médecin et le personnel soignant ou d'entretien (eau-énergie etc...) 

malgaches 2

 

FONCTIONNEMENT

Le personnel

  • L'ensemble du personnel sera d'origine locale c'est à dire malgache, qualifié et rémunéré. Il comprendra le médecin, le chirurgien, les infirmiers(ères), aides-soignants ainsi que tout le personnel d'entretien ou technique (le responsable du projet pour son élaboration, sa construction et sa gestion ensuite est actuellement un missionnaire originaire de France; les religieuses soignantes pressenties viennent d'Inde. Les coopérants pour la comptabilité, en principe, viendront aussi de France).

malgaches 1

  • Cet ensemble du personnel d'HSA sera soutenu par des médecins spécialistes qui œuvreront de manières régulières sous forme de missions de plusieurs jours voire de plusieurs semaines. Les spécialités médicales ou chirurgicales indispensables à la santé du peuple malgache de notre région restent encore à évaluer...
  • Il est également prévu de faire appel aux techniciens nécessaires pour l'entretien régulier du matériel et formations du personnel...voire de certains dépannages (l'association AREHSAM de La Réunion envisage cet aspect dans son action! L'île de La Réunion n'est qu'à 800 km des côtes de Madagascar). Si, de par son histoire récente, Madagascar est francophone, les amis d'HSA sont déjà et seront de plusieurs pays. 

 

Les médicaments et le matériel médical

  • Ils viendront pour l'essentiel d'Europe.

FINANCEMENT

La construction de l'hôpital, sa pérennité ensuite, ses équipements, sa maintenance, son fonctionnement, les salaires de son personnel, ne peuvent être financés que par une aide durable que seule la générosité du plus grand nombre peut apporter.

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Association Tourangelle d'Aide à l'Hôpital Ste-Anne à Madagascar
  • Association Tourangelle d'Aide à l'Hôpital Ste-Anne à Madagascar
  • : Objectifs principaux de ce blog : - Présenter le chantier de construction de l'hôpital Ste Anne à Mananjary et son évolution. - Faire part des activités, passées et futures de l'association tourangelle pour récupérer des fonds qui seront envoyés à Mananjary. - En lien avec les autres associations (ALEHSAM, AREHSAM), créer une chaine d'amitié et de solidarité pour supporter ce beau projet.
  • Contact